Il n’en fut pas toujours ainsi. Pendant longtemps le secteur de l’aviation privée fut considéré comme limité et offrant peu d’options. À la fin du siècle dernier, l’aviation commerciale était celle qui regorgeait de nouvelles idées. Aujourd’hui, le marché des vols domestiques commerciaux aux Etats-Unis est écrasé par quelques poids lourds qui contrôlent plus de 80% du marché ; l’innovation provient maintenant du secteur privé de l’aviation.


Autre tendance : la location. Les entreprises passent par des loueurs d’avions-taxis, comme NetJets ou Dassault Falcon Service. Plus besoin d’assurer la maintenance ou de salarier le personnel : l’avion est toujours prêt à décoller. D’autres sociétés de location proposent aux investisseurs de tirer profit de leur avion quand ils ne l’utilisent pas, exactement comme OuiCar ou Drivy pour la voiture. "Ces locations permettent de réaliser des vols pour un nombre précis de passagers sur des liaisons qui n’existent pas forcément ou de faire facilement des tournées de différentes villes sur une ou deux journées", commente Vincent, pilote pour une société d’avions-taxis.
Wijet devient la compagnie aérienne de lancement du HondaJet le plus rapide et le plus confortable des biréacteurs de sa catégorie. Première compagnie européenne aérienne de taxi jet, Wijet acquiert 16 HondaJet, le biréacteur d’affaires dernier-né de la société japonaise Honda Aircraft. Compact, léger, ultramoderne, rapide tout en étant économe en carburant, il permettra à Wijet, de desservir 1200 destinations, en Europe et Afrique du Nord.
×