Car, pour le businessman, le jet privé reste l’expression d’un luxe qu’il peut difficilement s’offrir en automobile. Autant il est acceptable qu’un chef d’entreprise vole dans un avion valant entre 50 et 70 millions d’euros, autant il est difficile de l’imaginer rouler dans autre chose qu’une Audi A8 ou une Mercedes Classe S quand ses moyens lui permettraient pourtant d’avoir une Rolls-Royce Phantom. Le jet est vu moins comme un signe extérieur de richesse ou de pouvoir que comme un outil de travail rendu indispensable par la mondialisation. Ainsi, Bernard Arnault a été le premier patron français à se rendre à New York pour être reçu personnellement à la Trump Tower, le 9 janvier 2017, par le nouveau président des Etats-Unis. En y allant avec un jet, le P-DG de LVMH a réalisé un gain de temps par rapport à un vol commercial : les horaires sont à la carte et les contrôles plus rapides étant donné le nombre très limité de passagers… On estime ainsi qu’un P-DG qui effectue une trentaine de voyages par an peut gagner l’équivalent d’un mois de travail en optant pour le jet plutôt qu’en empruntant un vol régulier.
Les vols à bas prix ont ouvert le monde aux routards, aux hommes d’affaires et aux familles. Mais à mesure que se développent nos goûts pour des destinations plus exotiques, nous avons aussi commencé à accepter de plus en plus de choses finalement très peu confortables : attendre des heures un vol, avoir d‘énormes files d’attente pour passer la sécurité, se presser dans des avions dont les sièges semblent diminuer de taille et de largeur à chaque fois. Rêver à 30 000 pieds que vous voyagez sans ces contraintes en jet privé devient alors fréquent et légitime. La bonne nouvelle est que ce rêve se rapprochent désormais de la réalité.
En effet, selon Corentin Denœud – cofondateur de la société WiJet dont nous parlions plus haut – près d’un vol d’affaire sur deux s’effectue à vide. La majorité des avions étant basés au Bourget, si le propriétaire d’un jet privé souhaite aller, disons de Saint-Tropez à Ibiza, l’avion volera à vide du Bourget à Saint-Tropez et volera ensuite à vide entre Ibiza et Le Bourget… Au lieu de faire voler des avions en pure perte, pourquoi ne pas proposer des vols en jet privé en profitant des jets inutilisés par leur propriétaire ? C’est ainsi que Corentin Denœud a colancé – avec Alexandre Azoulay et Jean-François Hochenauer, les cofondateurs de WiJet – la plate forme et l’application mobile Cojetage. Depuis leur site ou leur application gratuite, vous pourrez trouver des vols en jet privé à des prix défiant toute concurrence.
C'est ce petit prix qu'ont payé certains clients pour louer un jet entre Oxford (Connecticut) et Philadelphie, soit 300 km pour 90$! Tous les tarifs ne sont cependant pas affichés sur le site de la compagnie, c'est pourquoi il faut parfois appeler directement par téléphone et les aviser que l'on cherche un vol pour telle date. Une des raisons qui expliquent des prix si peu élevés est le fait que pour une compagnie comme JetSuite, il faut éviter d'avoir des sièges vides. Ils préfèrent donc brader certains places plutôt que de voler à 40% de la capacité.
Il y a également un gain certain au niveau de la qualité des avions. La flotte de Surf Air est composée de jets exécutifs Embraer Phenom 300 et des avions Pilatus PC-12 fabriqués en Suisse. Vous pourrez aussi éviter les pièges du voyage en jet privé, et voyager comme vous imaginer que les gens riches et célèbres voyagent : pas de file d’attente, de terminaux privés, des salons luxueux et un siège fenêtre garanti à chaque fois.
Pour une grande quantité de personnes et de fret, il existe un certain nombre d’avions que vous pourriez utiliser, ils se placent dans la catégorie des vols « commerciaux » ou des « avions de ligne convertis ». Vous pourriez choisir (selon le nombre de passagers et de bagages) l’Airbus A319 qui dispose de 34 places assises et d’une autonomie de 11 650 kilomètres, ou un Boeing Business Jet (BBJ) disposant de 50 places assises, d’une soute à bagage de 181m³ et d’une autonomie de 10 200 kilomètres. Le plus gros porteur dont nous disposons est un Boeing 767 VIP qui peut emporter plus d’une centaine de passagers, en première classe.
A ce prix, le concept est naturellement séduisant, la question est de savoir de quelle manière tous ces abonnements et ces trajets seront cadrés. En effet, des start-ups se sont déjà cassé les dents avec le concept de location de jet privé par abonnement. On peut noter que Jet Smarter est aussi présent sur le segment de l’abonnement avec un prix annuel de 15 000 dollars $US la 1ère année puis 11 500 dollars $US les années suivantes.

There are two major differences between private charter and scheduled airline service: cost and flexibility. While booking a flight via jet services companies is generally more expensive, they provide a much higher degree of flexibility. With Pentastar Aviation Charter, Inc. your charter will fly on YOUR schedule to the domestic or international destination of YOUR choice. Our service to both major and general aviation airports gives you access to more than ten times as many domestic destinations as scheduled airline service. In addition, we have international experience operating in more than 80 countries.

Wijet devient la compagnie aérienne de lancement du HondaJet le plus rapide et le plus confortable des biréacteurs de sa catégorie. Première compagnie européenne aérienne de taxi jet, Wijet acquiert 16 HondaJet, le biréacteur d’affaires dernier-né de la société japonaise Honda Aircraft. Compact, léger, ultramoderne, rapide tout en étant économe en carburant, il permettra à Wijet, de desservir 1200 destinations, en Europe et Afrique du Nord.
×