Si vous trouvez que tout cela fait un peu cher, mais que vous refusez de renoncer à ce petit plaisir, il y a des solutions pour alléger la note. Il faut louer son bébé. Et pour n’avoir à s’occuper de rien, le mieux est de passer par une société de management dont c’est le métier. Elle va s’occuper de trouver les clients, d’embaucher les pilotes, de la sécurité, de la facturation…
the assetWe place an emphasis on exceeding expectations, especially when it comes to the management of your aircraft. With unmatched industry expertise and a commitment to safety, you can rest assured your asset is in good hands. We work to simplify ownership by managing every aspect—from maintenance to marketing—while keeping your economic interests at the forefront of consideration.

The Stratos Jet Charter team provides a seamless & top notch experience from beginning to end. They are a forward thinking company that puts the customer first and never disappoints with any trip or itinerary. I recently booked a short flight from Orlando to Boca Raton on a Falcon 2000EX and could not have been happier with the service and attention to detail that was provided for my wife, myself and the rest of our companions. Would absolutely recommend to anyone!
Car, pour le businessman, le jet privé reste l’expression d’un luxe qu’il peut difficilement s’offrir en automobile. Autant il est acceptable qu’un chef d’entreprise vole dans un avion valant entre 50 et 70 millions d’euros, autant il est difficile de l’imaginer rouler dans autre chose qu’une Audi A8 ou une Mercedes Classe S quand ses moyens lui permettraient pourtant d’avoir une Rolls-Royce Phantom. Le jet est vu moins comme un signe extérieur de richesse ou de pouvoir que comme un outil de travail rendu indispensable par la mondialisation. Ainsi, Bernard Arnault a été le premier patron français à se rendre à New York pour être reçu personnellement à la Trump Tower, le 9 janvier 2017, par le nouveau président des Etats-Unis. En y allant avec un jet, le P-DG de LVMH a réalisé un gain de temps par rapport à un vol commercial : les horaires sont à la carte et les contrôles plus rapides étant donné le nombre très limité de passagers… On estime ainsi qu’un P-DG qui effectue une trentaine de voyages par an peut gagner l’équivalent d’un mois de travail en optant pour le jet plutôt qu’en empruntant un vol régulier.
Une fois votre demande envoyée, un(e) consultant(e) en aviation d’affaires la prendra en charge. Cet(te) expert(e) vous enverra un devis d’options parmi lesquelles vous pourrez effectuer votre choix. Chaque devis inclura les différents appareils et aéroports qui se prêtent le mieux à vos besoins, ainsi que les raisons pour lesquelles ils ont été sélectionnés pour vous. Si vous souhaitez passer à l’étape suivante, votre consultant(e) réservera alors l’appareil sélectionné et vous fera parvenir toutes les informations de vol, y compris les instructions concernant le terminal et toute autre information importante. Ce(te) consultant(e) sera votre intermédiaire pour toute autre question au sujet du vol. Dès l’envoi de votre demande, il ou elle devient votre interlocuteur unique et reste à votre disposition 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 (s’il venait à s’absenter, un autre expert prendra votre dossier en charge). Si possible, il vous rejoindra également à l’aéroport pour s’assurer que tout se passe comme prévu sur le terrain.
×