Car, pour le businessman, le jet privé reste l’expression d’un luxe qu’il peut difficilement s’offrir en automobile. Autant il est acceptable qu’un chef d’entreprise vole dans un avion valant entre 50 et 70 millions d’euros, autant il est difficile de l’imaginer rouler dans autre chose qu’une Audi A8 ou une Mercedes Classe S quand ses moyens lui permettraient pourtant d’avoir une Rolls-Royce Phantom. Le jet est vu moins comme un signe extérieur de richesse ou de pouvoir que comme un outil de travail rendu indispensable par la mondialisation. Ainsi, Bernard Arnault a été le premier patron français à se rendre à New York pour être reçu personnellement à la Trump Tower, le 9 janvier 2017, par le nouveau président des Etats-Unis. En y allant avec un jet, le P-DG de LVMH a réalisé un gain de temps par rapport à un vol commercial : les horaires sont à la carte et les contrôles plus rapides étant donné le nombre très limité de passagers… On estime ainsi qu’un P-DG qui effectue une trentaine de voyages par an peut gagner l’équivalent d’un mois de travail en optant pour le jet plutôt qu’en empruntant un vol régulier.


Vous serez informé de l’espace disponible dans le compartiment à bagages de l’avion que vous avez choisi. Si vous pensez avoir besoin de plus d’espace, l’option d’un avion de taille supérieure est toujours envisageable. En règle générale, vous disposerez de bien plus d’espace que dans un avion de ligne. Vous pourriez également avoir besoin d’un plus grand compartiment à bagages si vous transportez des clubs de golf ou des skis. Si vous voyagez avec une arme à feu, vous devrez nous fournir votre licence. Votre arme et vos munitions devront être transportées séparément, sachant que le choix d’accepter ou non la présence d’une arme à feu à bord reviendra au pilote.
×